Avis et conseils sur Koh Tao et ses plongées

koh tao bateau

En février 2014, nous avons passé une dizaine de jours à Koh Tao pour y valider notre Open Water SSI. Lieux, logements, déplacements et centres de plongée, voici quelques conseils qui pourront vous aider à préparer votre propre voyage.

Koh Tao, surnommée l’île de la tortue, se situe au large de la côte est thaïlandaise. Entre Koh Phangan, réputée pour ses full moon parties, et Koh Samui qui dispose d’un aéroport international. Nous avons justement pris un vol Bruxelles-Bangkok / Bangkok-Koh Samui, solution la plus rapide (15h porte à porte) mais pas nécessairement la plus économe. Ensuite, nous avons embarqué sur un bateau reliant Koh Samui à Koh Tao, plutôt confortable et offrant une traversée de deux heures seulement. À l’arrivée, dépaysement immédiat.

sacs à dos
On voyage léger pour la première fois, Koh Tao, Thaïlande

Petite d’environ vingt kilomètres carrés, l’île vit vraiment autour de la plongée. Ainsi, certains diront qu’elle manque d’intérêt mais, à nos yeux, c’était l’endroit parfait pour commencer la plongée. Les fonds y sont riches, les mises à l’eau sereines, la visibilité au rendez-vous et, de manière générale, il y a peu de courant. L’eau est en moyenne à 27° et on plonge en shorty, donnée non négligeable lorsque l’on vit en Belgique ! Bref, des conditions parfaites pour débuter.

Le point négatif est la masse de plongeurs rencontrés sous l’eau. Il n’est pas rare de croiser des « bateaux usines » chargés de Chinois/Japonais/Russes. On se pousse un peu à l’arrivée sur les sites. Reste donc à choisir un bon centre de plongée et non le premier venu.

L’île offre une dizaine de spots de plongée, pour la plupart entre 15 et 35m de profondeur, tous accessibles en bateau. Nous avons particulièrement aimé : Sail Rock et ses bancs de barracudas, Chumphon Pinnacle et ses champs d’anémones, l’épave du HTMS Sattakhut ainsi que Shark Island (où, non, il n’y a pas de requins en réalité !).

vue koh tao
Vue sur Chalok Bay, Koh Tao, Thaïlande

Se loger

Koh Tao dispose d’une large offre en termes d’hébergement. Du studio sans eau chaude et sans clim’ à 7000 baht par mois (+/- 175€) en passant part le petit bungalow sur la plage à 50€ la nuit, jusqu’à l’hôtel de luxe à flanc de falaise avec vue imprenable sur la baie. Nous vous conseillons de réserver à l’avance si vous vous y rendez en haute saison. Au contraire, en basse saison, il est toujours possible de trouver un logement au jour le jour avec possibilité de négocier. Soyez alors prêts à perdre un peu de temps et accepter quelques compromis.

Se déplacer

La location d’un scooter revient à +-3€/jour. Attention, le scooter ne vous permettra pas d’accéder à toute l’île. En cause, les côtes abruptes et les routes sablonneuses et glissantes. Si vous souhaitez explorer à la journée, prévoyez plutôt une mobylette à vitesses qui grimpera plus facilement même sur des chemins accidentés. L’essence de mauvaise qualité est disponible en bouteilles d’un litre dans chaque petit commerce qui loue des scooters. Nous avons préféré nous rendre à la « vraie » station-service pour éviter tous problèmes.

Se restaurer

Pour peu d’aimer la nourriture asiatique, vous pourrez difficilement être déçus à Koh Tao ! La street food est délicieuse et facile à  trouver tous les soirs (+- 10 baht pour une brochette de viande). Les petits restos qui ne payent pas de mine (toit constitué de bâches, chaises en plastique dépareillées, déco quitch) sont généralement savoureux. Ils offrent d’ailleurs un excellent rapport qualité-prix. Et, comme partout, le cadre se paye. Prévoyez un budget plus important pour manger les pieds dans l’eau ou dans un resto avec vue.

bar restaurant koh tao
Un bar aux pieds de l’eau, Koh Tao, Thaïlande

Sortir, boire un verre

C’est du côté de Sairee Beach que vous trouverez le plus de bars et d’activités. Le public y est très « d’jeuns », assez bruyant, et plutôt en attente de full moon parties de l’île voisine, Koh Phangan. Nous avons préféré Chalok Bay, sur la côte sud de l’île. Légèrement moins touristique et plus axée plongée que guindaille. Chacun y trouvera donc son compte.

Plonger du côté de Chalok Bay

De nombreux centres de plongée sont situés dans la zone: Alvaro Diving, Carabao, French Kiss Divers, New Heaven Dive School.

Nous avons choisi French Kiss Divers dont l’équipe est sympathique et l’état d’esprit toujours positif. Les départs de « funs dives » (plongées d’exploration) se font tôt le matin pour être parmi les premiers à l’eau. Ainsi, nous n’avons pas souvent eu l’impression de faire la file pour observer la faune sous-marine. Les plongées liées à des cours Open Water se font l’après-midi sur des sites proches et protégés.

Pour les funs dives, prévoyez votre matinée. Les plongées se font par deux, sur des sites différents. Généralement, retour prévu vers 11h, nettoyage du matériel et log book dans la foulée. Les palanquées sont composées de quatre personnes maximum ainsi que d’un guide.

Le matériel proposé était de bonne qualité et les différents bateaux très confortables. On a beaucoup aimé le petit réconfort lors de l’intervalle de surface : ananas frais, biscuits, thé partagés avec les autres plongeurs.

apéro après la plongée
Apéro après la plongée, Koh Tao, Thaïlande

Ce séjour à Koh Tao était une excellente expérience. Nous avons pu y valider notre Open Water et nous sommes laissés tentés par deux spécialités (Deep Dive et Nitrox). En tant que débutants, les plongées étaient vraiment rassurantes. Bien que nous n’ayons pas eu la chance d’observer tortues et requins baleines, la faune et la flore étaient à couper le souffle. Les couleurs, la diversité, les bancs de poissons nous restent en mémoire et nous ont donnés envie de planifier d’autres voyages plongée.

brevet ssi
Validation de notre Open Water SSI, French Kiss Divers, Koh Tao, Thaïlande

Greg

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :