Visas pour l’Indonésie : mode d’emploi

passeports et visa pour l'indonésie

L’une des raisons pour lesquelles nous avons choisi d’aller en Indonésie était la possibilité de rester sur le territoire un bon bout de temps, sans devoir faire un “visa run” tous les 2 mois. 

VOA (Visa On Arrival)

C’est un visa gratuit, qui se matérialise par un simple tampon à votre arrivée sur le territoire indonésien. Il permet de rester un maximum de 30 jours et n’est pas renouvelable. Aucune démarche administrative ou coût quelconque au rendez-vous, il s’agit du visa le plus courant pour les vacanciers à Bali.

Visa touristique de 30 jours (extensible à 60 jours)

Un visa payant, à acheter avant le passage de l’immigration soit à l’ambassade indonésienne de votre pays d’origine soit à l’aéroport en arrivant sur le territoire. Ce visa est renouvelable une fois et permet donc de rester un maximum de 60 jours sur le sol indonésien.

Il est possible de renouveler votre visa vous même, mais les formalités peuvent prendre du temps et la bureaucratie peut être un peu rock’n’roll. C’est pourquoi nous vous conseillons de passer par un agent. Un agent c’est une personne ou une société qui s’occupe de toutes les démarches administratives relatives à votre visa à votre place. Nous avons fait appel à http://visa4bali.com qui a répondu à nos (très nombreuses) questions avec une réactivité et un professionnalisme incroyable.

Visa touristique de 60 jours

Demandé dans votre pays de résidence, ce visa s’obtient au consulat d’Indonésie de votre pays d’origine et coûte 40€. Il n’est pas possible de le renouveler mais il est possible de le “transformer” en visa socio-culturel, permettant de rester un maximum de 180 jours en Indonésie. Cette modification se fait uniquement via un agent.

Visa socio-culturel de 180 jours (sosial budaya)

À demander avant de venir en Indonésie, dans votre pays d’origine ou à Singapour par exemple. C’est le visa que nous avons choisi.

Le visa consiste en fait en un visa touristique de 60 jours, renouvelable 4 fois 30 jours pour arriver au total de 180 jours.

Pour le premier renouvellement, il faut obligatoirement passer par l’immigration afin de faire un relevé d’empreintes avec l’aide de votre agent. Votre présence est donc requise pour le premier renouvellement mais pas pour les suivants. En effet, votre agent s’occupera de récupérer votre passeport à votre hôtel et s’occupera du reste.  

Pour obtenir ce visa, vous devez disposer d’un sponsor en Indonésie, comprenez par là une personne qui se porte garante de vous.

Voici tous les documents demandés par l’ambassade d’Indonésie à Bruxelles pour délivrer ce visa:

  • Une copie des billets d’avion afin de prouver que vous sortez du territoire au terme des 180 jours. Si vous souhaitez prolonger votre séjour au delà de 180 jours, il vous faudra sortir du territoire et recommencer les mêmes démarches une deuxième fois. Pour le moment, il n’existe aucune restriction, vous pouvez renouveler cette procédure autant de fois que vous le souhaitez. 
  • Une photo d’identité
  • Votre bank statement : un état de votre compte en banque. Une simple demande par e-mail à votre banquier devrait suffire. 
  • Le bank statement de votre sponsor (fourni par votre agent)

En passant par un agent, le visa socio-culturel coûte entre 200 et 250€ par personne pour 180 jours. Un beau petit budget lorsque l’on part en famille. En effet, même les enfants doivent disposer de tous ces documents et le prix reste le même quel que soit l’âge…

Enfin, n’oubliez pas que votre passeport doit être valable au moins 6 mois après votre date de sortie du territoire, quel que soit le type de visa choisi.

 

Cet article vous a aidé ? Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous vous aiderons au mieux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :